Auteur : camovich

PAUL KLEE |L’ironie à l’œuvre au Centre Pompidou.

L’exposition Paul Klee présentée à Beaubourg offre un nouveau regard sur le peintre allemand. C’est la première fois depuis l’exposition de 1969 au Musée National d’Art Moderne qu’une rétrospective est consacrée à la carrière du peintre. Près de 250 oeuvres issues du Zentrum Paul Klee de Berne, de collections internationales mais aussi de collections sont réunies au Centre Pompidou. Singulier, moderne et réaliste, il est l’une des figures artistiques les plus emblématiques du 20ème siècle. Entre humour et ironie, son travail nullement figé est abordé dans son ambivalence, en retraçant l’évolution permanente du créateur. L’approche des œuvres de Klee peut être assimilée à un mécanisme de jeu enfantin. Une devinette à laquelle l’artiste tente de nous faire comprendre l’indicible. Il utilise pour cela les moyens que l’art lui donne à disposition pour dépeindre ses pensées, aspirations et convictions. L’exposition du Centre Pompidou s’intéresse à la démarche d’ « ironie romantique » chère au peintre. Cette vision éclaire l’attitude de Paul Klee vis-à-vis de ses pairs et des courants artistiques contemporains et montre comment il assimile ou détourne …

SEYDOU KEÏTA | Le photographe malien à l’honneur au Grand Palais

Quelle expo ! Un vent de fraîcheur et de réalisme nous a frappé lorsque nous avons découvert cette exposition. Pour la première fois, un ensemble de tirages argentiques modernes signés (de 1993 à 2001) et des tirages argentiques d’époque sont regroupés au Grand Palais jusqu’au 11 juillet.     Seydou Keïta est né en 1921 à Bamako. A 7 ans, il assiste son père dans son entreprise de menuiserie, à 14 il se voit offrir son 1er appareil photo par son oncle: un Kodak Brownie. Le déclic est là. D’abord photographe autodidacte, c’est en 1948 qu’il ouvre son propre studio sur la parcelle familiale à Bamako, non loin de la gare. Son sens de la pose et de la simplicité rend hommage à ces maliens du quotidien.  Il veut leur donner la plus belle image possible. Positionnant ses clients de buste en 3/4, il cherche à magnifier les personnes. C’est la fin d’une époque coloniale, une nouvelle ère de la photographie africaine est née. Son sens de la mise en scène, de la pose et la qualité …

REDAC CHEF | tinymorningsketch

7.30 AM, le réveil sonne. L’alarme vous arrache à votre lourd sommeil, votre corps lutte pour sortir d’une certaine léthargie onirique quand soudain, vous gagnez la bataille : vous 1 – Morphée 0. Vous sortez un pied de votre lit, ouvrez un œil (pas encore très vif) et saisissez votre smartphone. Premier réflexe, vous vous connectez à votre Instagram. ET BIM ! Derrière son tinymorningsketch, Lou éclaire votre flux et vous balance une rafale d’ondes positives pour débuter la journée. Banane assurée! Bisou patron…   VENDREDI 22 AVRIL Always a celebration.   JEUDI 21 AVRIL Certaines filles sur Instagram. Petite réflexion sur la chair fraîche et les morts de faim sur les réseaux sociaux.   MERCREDI 20 AVRIL Le mercredi, c’est le nombril de la semaine.   MARDI 19 AVRIL Home sick. Quand on voyage on est condamnés à ce quelque chose qui nous manque, toujours. LUNDI 18 AVRIL Le lundi,  j’ai le spleen de la grasse matinée.

ITW | Les matins bonheur avec Lou Bertoux

Le dernier coup de cœur de Camezine en illustration respire la joie de vivre. Inspirée de situations du quotidien aussi cocasses qu’hilarantes, la jeune parisienne Lou Bertoux nous redonne la banane les matins gris. C’est le futur rayon de soleil de votre flux instagram ennuyeux! Partez à la rencontre de Lou qui vous embarque dès lundi prochain à travers une rédac chef spéciale tinymorningsketch(es)   Camezine: Qui est Lou dans la vie ? Lou Bertoux: Lou est une fille plutôt normale en apparence, qui aime vivre. J’habite Paris et j’adore cette ville même si j’ai souvent la bougeotte et des envies de voyages. Parmi mes activités il y a trop peu de sport et trop de sorties. Mais qu’y pouvons-nous ?   C: Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours, as-tu toujours voulu devenir illustratrice? Et comment l’es-tu devenue ? LB:  J’ai toujours dessiné. Ma mère et mon père sont des personnes créatives. Il y a toujours eu plein de choses à tester à la maison et des toiles plein les murs : pastels, photo, gravure, aquarelle, peinture …

ITW | SARAH BELIN, notre illustratrice bien aimée

C’était en décembre 2015 que nous avons rencontré Sarah, notre dernier coup de cœur en illustration. Tombés par hasard sur son board Pinterest, nous sommes immédiatement sous le charme de ses dessins. C’est autour d’un Chaï Tea Latte dans le 10ème arrondissement de Paris que nous avons bavardé… Camezine : Comment est née cette envie de l’illustration ? Sarah Belin : C’est difficile à dire. Je crois que j’ai toujours voulu faire ça mais je n’avais jamais osé auparavant. En cherchant mon orientation professionnelle plus jeune, beaucoup me disaient de préférer un milieu où les débouchés sont plus nombreux. C’est assez démotivant même si l’envie subsistait. Aujourd’hui, je suis enfin illustratrice et c’est la première fois que je suis 100% sûre de ne pas vouloir faire autre chose. Ça fait aujourd’hui partie de moi. J’ai toujours eu des besoins de créativité, qui se sont manifestés de différentes manières, notamment par la photo à un moment donné, mais la photo n’était pas un point de départ.   C: Quel a été ton parcours pour y arriver ? S.B. : Je …

GRAND CONCOURS DE NOËL !

[Ce concours est terminé!] Ho ho ho ! Le Père Noël est généreux cette année et vous fait gagner un lot de vinyles pour les fêtes de fin d’année. Dans ce package: Hozier, Mumford & Sons, Circa Waves, July Talk, White Lies, Gaëtan Roussel et Brandon Flowers ! SANTA ROCKS ! Pour participer: likez la fanpage Camezine ICI écrivez un mot doux avec vos coordonnées à l’équipe de Camezine : camezine@gmail.com Vous serez tiré au sort le 18 décembre ! Bonne chance !                  

ITW | Anna di Prospero, le cliché du quotidien

Il y a quelques semaines, nous avions découvert la série Urban Self Portrait d’Anna di Prospero relayée par Fubiz. Ce fut un véritable coup de cœur ! Séduits par l’esthétisme, la sensualité et la luminosité de ses clichés, nous avons cherché à en apprendre un peu plus sur la photographe italienne. Camezine : Bonjour Anna, peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ? Anna di Prospero : Bonjour, je suis une photographe Italienne de 28 ans. J’ai étudié la photographie à l’institut Européen du design de Rome et à la School of Visual Arts in New York. Depuis 2007 je travaille sur plusieurs projets personnels qui explorent les problématiques de l’identité, de l’intimité et des relations aux autres. C : Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours, comment es-tu devenue photographe ? AdP: Ma passion pour la photo a commencé au lycée quand j’ai participé à une compétition de jeunes étudiants. J’ai gagné et ensuite pris un cours de photographie argentique. Après ça, j’ai arrêté la photo pour me consacrer à la peinture. Mais …

FIAC 2015 : ça démarre jeudi !

C’est le rendez-vous incontournable de la création artistique de cette rentrée, la 42 ème édition de la FIAC se tiendra au Grand Palais du 22 au 25 octobre 2015. Au total près de 173 galeries venues de 23 pays. Le parcours Hors Les Murs élément constitutif de l’identité de la FIAC qui confirme l’axe des sites historiques au cœur de Paris le long de la Seine va encore plus loin cette année. Inspiré par le modèle du célèbre Museum Island de Berlin et de l’emblématique Museum Mile de New York, la FIAC & OFFICIELLE proposent, avec Musées en Seine, une nouvelle expérience du Paris culturel ; une rivière des musées, un museum waterway pour la délectation de ses visiteurs. Musées en Seine se déploie depuis l’Ouest parisien avec la Maison de la Radio, nouveau lieu partenaire de la FIAC et d’OFFICIELLE jusqu’à l’Est avec la Bibliothèque nationale de France dont l’embarcadère sera ouvert à cette occasion. Musées en Seine relie les prestigieux lieux culturels situés le long de la Seine, le Grand Palais et la Cité de la Mode et du Design et …